Sélectionner une page
Notre interview pour la chaîne Workwell sur l’entreprise libérée et l’entreprise altruiste

Notre interview pour la chaîne Workwell sur l’entreprise libérée et l’entreprise altruiste

Nous avons eu le plaisir d’être interviewé par la chaîne Workwell sur la mise en place de l’entreprise libérée et la transformation vers l’entreprise altruiste :

 

Et si Danone allait encore plus loin ?

Et si Danone allait encore plus loin ?

Chronique dans la Harvard Business Review France du 5 septembre 2020

Entreprise à mission : et si Danone allait encore plus loin ?

Juste avant l’été 2020, l’assemblée générale de Danone a approuvé le statut de « société à mission », qui formalise pour les entreprises la poursuite de finalités non seulement économiques mais également sociales et environnementales. Ainsi, Danone devient la première entreprise à mission du CAC40 et la première multinationale cotée dans le monde à être une « benefit corporation » – son équivalent anglo-saxon.

L’annonce de Danone a suscité des réactions variées, mais aucune autre entreprise du CAC40 n’a manifesté d’intention de devenir à son tour entreprise à mission. On pourrait attribuer le caractère exceptionnel de l’engagement de Danone aux enjeux environnementaux gigantesques de son secteur. Cependant, la grande distribution – secteur aux mêmes enjeux – ne s’est pas encore déclarée désireuse de suivre les pas de Danone. Pas plus d’ailleurs que les grands groupes de l’énergie ou du transport. Une autre explication de la discrétion des grandes multinationales pourrait être que, dans l’univers des P-DG ou des investisseurs, l’idée de poursuivre des finalités autres qu’économiques reste encore totalement inacceptable.

Lire la suite

Altruistic companies during the COVID-19 pandemic

Altruistic companies during the COVID-19 pandemic

A lesson in creating successful companies that care

The COVID-19 pandemic is highlighting how altruistic businesses adapt, remain flexible, and survive.

Strategy+Business,

 

In mid-March, COVID-19 locked down most of Europe and Asia. For Sterimed, a 900-employee maker of high-end sterile medical packaging, this development brought mixed news. The sudden 40 percent increase in demand for its products was welcome, but ramping up production within its French plants posed a real challenge. One element was particularly thorny: Procuring protective masks for workers was impossible in France.

Because it refused to endanger its employees, Sterimed needed masks. Having sold its products to China for years, it quickly realized that one of its Chinese clients was indeed producing protective masks and could send several boxes of free samples, which didn’t infringe on China’s ban on the commercial export of masks. Sterimed ended up with more masks than it needed, and CEO Thibaut Hyvernat immediately thought he could pass them on. “I started calling my friends who run businesses and began sharing some of the spare masks,” he told us. Then, something struck him: “Instead of helping several dozen friends, I could help 20 million friends!”

You can read the full article on strategy-business.com.

Pin It on Pinterest