Sélectionner une page
Le compte-rendu de la soirée du lancement de livre du 7 janvier

Le compte-rendu de la soirée du lancement de livre du 7 janvier

L’entreprise altruiste ou comment s’enrichir en donnant tout

Par Olivier Milinaire

L’Hôtellerie Restauration

Isaac Getz et Laurent Marbacher ont étudié des entreprises (dans différents pays, dans différents secteurs, de différentes tailles) qui ont adopté un état d’esprit radicalement différent de celui que l’on retrouve communément : un état d’esprit fondé sur l’altruisme (l’altruisme est le contraire de l’égoïsme). En effet, plutôt que de se méfier de leurs partenaires économiques (en contractualisant pour se protéger), celles-ci leur font confiance. Elles pensent que la meilleure manière de rencontrer le succès n’est justement pas de viser directement un résultat financier mais plutôt de considérer leurs résultats financiers comme conséquence du service qu’elles rendent. Contrairement à ce que l’on pourrait croire a priori, car nous sommes conditionnés par les pratiques que nous vivons au quotidien, les pionniers qui ont bataillé pour transformer les attitudes au sein de leur entreprise rencontrent le succès. Au-delà de la réussite économique, c’est l’impact positif de l’entreprise altruiste sur le territoire où elle opère qu’il faut également saluer. Une valeur qui parle particulièrement aux entreprises de l’hôtellerie-restauration qui sont au premier plan de l’animation ou de la revitalisation des territoires.

Lire la suite

Réinventer le capitalisme / L’entreprise altruiste à la une de Challenges

Réinventer le capitalisme / L’entreprise altruiste à la une de Challenges

Dans son numéro daté du 4 Décembre, la revue Challenges consacre sa une au thème « Réinventer le capitalisme ». Aux côtés de J. Stiglitz, J. Rifkin ou N. Klein, notre livre « L’entreprise altruiste » y est présenté comme la contribution des acteurs de terrain.

Pour lire l’article…

Pour lire l’extrait sur l’enterprise altruiste

Altruism can be good for business, as these companies show

Altruism can be good for business, as these companies show

Le 17 octobre, nous avons publié un article sur le site du World Economic Forum autour des idées de « L’entreprise altruiste ».

On Oct. 17, we have published an article on the World Economic Forum site on « The altruistic corporation » topic.

Despite all the benefits that capitalism has brought to society, we have reached the moment when its downsides – social and environmental – have begun to outweigh its positive effects.

Attempts to eliminate the negative social effects of business started as far back as the 1800s. Nevertheless, the dominant corporate attitude has always been the pursuit of financial value, either unconstrained – leaving social concerns to philanthropy – or, more recently, constrained by the simultaneous pursuit of the social value, through such approaches as corporate social responsibility (CSR), bottom-of-the-pyramid ventures or even movements like B-corporations or ‘conscious capitalism’.

These approaches do create certain social value, but this creation is constrained by the pursuit of profit. In sum, creating social value is considered OK as long as it does not harm your bottom line.

So why has a large Japanese pharmaceutical company, Eisai, delivered 2.2 billion tablets of its drug against elephantiasis, a painful and profoundly disfiguring disease threatening 886 million people in 52 countries, to the World Health Organization for free? Why has LSDH, a leading French milk and juice packer, created a little lodge next to its main entrance to provide shelter and showers to outside drivers while they are waiting for long hours for their trucks to be loaded? Why does the FruitGuys, an American fruit-delivery company, agree to buy all of its supplier’s pears, even when they do not reach quality standards, because of an accident in his orchard?

To read further/Pour continuer à lire…

Rencontre au Furet du Nord

Rencontre au Furet du Nord

Laurent Marbacher présente « L’entreprise altruiste » pendant le World Forum de Lille

 

Le 16 octobre 2019, première rencontre avec nos lecteurs dans l’une des plus grandes librairies d’Europe : le Furet du Nord à Lille. Cet événement était organisé dans le cadre du World Forum de Lille. Laurent y a présenté « L’entreprise altruiste » devant un public provenant du monde économique, social et éducatif. L’excellent Julien Gouesmat – étudiant en journalisme à l’ESJ – animait les débats. Ce fut l’occasion de partager les exemples d’Eisai, Handelsbanken, Chateauform’, Le Fédou ou Reitan,… entreprises altruistes que nous avons étudiées. L’occasion aussi d’écouter les premières réactions que peut susciter notre livre.

Pin It on Pinterest